Articles à venir

  • Notre courrier aux dirigeants de GDF Suez dont Jérôme TOLOT, directeur général d’Energies Services GDF Suez.

Nous tenons à annoncer à ces décisionnaires la création de notre site internet et la volonté des clichois de continuer leur recherche d’une solution qui corresponde vraiment à leurs attentes et droits.

  • La santé insolente de la SDCC.
  • L’effet discriminatoire sur les tarifs 2012 de la solution choisie par la SDCC pour atteindre les 20% de baisse. Des différences prévisibles de plus de 20% de facturation annuelle entre utilisateurs.

  • Le non respect du droit des consommateurs à disposer d’un contrat définissant précisément ses droits et ses devoirs, avant toute signature d’un contrat.

Suppression de la mention de la Police-type, non application de la Loi Chatel, etc.

  • Les conseillers municipaux ont voté un « contrat ». Les utilisateurs sont appelés à signer un « avenant à leur contrat » qui comporte malgré tout la mention de contrat. Instabilité juridique totale de ces documents.
  • L’analyse des comptes de la SDCC.
  • Comment calculer son tarif 2012.
  • Les pertes de 16% du réseau de chaleur clichois.
  • Qu’en est-il du dépôt du dossier de la centrale biomasse auprès de l’ADEME et de la Région ?
  • Evolution des tarifs : pourquoi déjà 11,2% d’augmentation du R1 ?

Ne va-t-on pas retrouver la situation dénoncée par la Chambre régionale des comptes, à savoir une baisse provisoire suivie par un rattrapage agressif des tarifs précédents ?

  • Pour les locataires de CLICHY HABITAT : en collaboration avec la Csf, une analyse des méfaits du protocole.
  • « Validité juridique du protocole : Bien « qu’ayant l’autorité de la chose jugée en dernier ressort entre les parties » la circulaire du 06/04/2011 précise que des concessions réciproques doivent être consenties par les deux parties signataires. Vous comprendrez par la suite de ce texte que c’est loin d’être le cas. »

Ce texte est extrait de notre courrier du 10 juillet à M. de Chillaz, Directeur Général SDCC. Nous développerons cet avis circonstancié.

  • Le recours gracieux de notre collectif et son recours au tribunal administratif. Pourquoi ?
  • ADEME : le nombre annuel de mois de fonctionnement d’une centrale biomasse.

Commentaire

Articles à venir — 2 commentaires

  1. Bravo pour votre site. Enfin un défenseur des clichois. Enfin des informations différentes de celles de la mairie. Les mensonges dévoilés, les demi-vérités,etc.
    Je vais adhérer à votre collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *