G. CATOIRE parlant de syndics de copropriétés clichois

C Catoire vs Syndics« Il semble qu’effectivement
le syndic n’ait pas répercuté la baisse
et qu’il l’ait gardée pour lui…
            ———————-
…Il y a sans doute d’autres exemples. »

Lors du Conseil municipal du 10 juin 2014, Monsieur le Maire s’en est pris aux syndics de copropriété de l’Avenue Anatole France à Clichy. Nous avions été informés, par plusieurs de ceux-ci, de la réception d’un courrier de Cofely Réseaux qui, avec 16 mois de retard, proposait un nouveau contrat associé au remboursement des trop-perçus depuis mars 2012. La baisse des tarifs de la SDCC n’avait, en effet, été répercutée ni aux syndics ni aux copropriétaires.

Certainement mal informé, Monsieur le Maire a accusé ces syndics d’avoir conservé pour eux les baisses en question.

Nous lui avons écrit pour rétablir la vérité dans ce dossier et les responsabilités réelles.

Conseils syndicaux

Extrait du rapport de la Chambre régionale des comptes expliquant le manque de clarté quant à la situation de l’abonné au chauffage urbain face au délégataire.
CRC et devoir de conseil

♦ Extrait du courrier du Collectif CDCC à M. Tolot, Directeur Général Energie Services, GDF SUEZ, envoyé le 24/04/2012.
La situation ne s’est pas améliorée avec le nouveau protocole : elle a empiré à travers la suppression délibérée d’articles de l’ancien cahier des charges qui protégeaient le consommateur. Les demandes de clarification de la chambre n’ont pas été observées.
Lettre AR à J TOLOT extrait

♦ Extrait du même courrier
le rôle de la loi Chatel / conseils syndicaux :

Conseil syndical et loi Chatel