Comment visualiser les vidéos des Conseils municipaux

BrèvesComme de nombreux clichois, nous avons voulu revisionner le Conseil municipal du 17 décembre 2013.
Las ! Même en suivant scrupuleusement la méthode préconisée sur le site de la Ville, nous n’avons pas réussi à ouvrir la vidéo.

Questionnés, de nombreux clichois nous ont confirmé que l’accès était devenu impossible depuis plusieurs Conseils.

Nous remarquons cependant  que cette situation est nouvelle : nous avions récupéré, sans problème, les vidéos de plusieurs des conseils précédents !
Nous nous sommes adressés à la Mairie par courriel, le 18 décembre, en lui demandant de nous fournir, ainsi qu’aux clichois, une solution à ce problème technique.

N’obtenant pas de réponse, nous nous sommes tournés vers un informaticien – spécialiste Systèmes & Réseaux. Il nous a fourni une solution que nous joignons à cet article.

Lire la suite

Le conseil du 21 décembre 2011 – Les interventions (vidéos)

Conseil municipal du 21/12/2011 : les interventions

Quand la mairie utilise abusivement les moyens municipaux pour mentir aux clichois (voir le procès verbal du Conseil et les articles ci-dessous) :

« Communiqué de presse
Clichy, le 21 décembre 2011
Le Conseil Municipal adopte, sans aucune opposition, »
Le protocole a été voté avec 31 pour, 7 refus de vote, 1 ne participant pas au vote et 6 conseillers étant « absents »

  • Voir les interventions ci-dessous concernant le vote de la procédure d’urgence

– Intervention A. Fournier : procédure d’urgence

  • Quand Gilles Catoire :

– fait la promotion de l’action du collectif CDCC en reconnaissant son action
– oublie volontairement le reste du texte envoyé par notre collectif :

  • Interventions concernant le protocole

– A Fournier : Rappel de l’historique 2011 : Rapport PILLE enterré, Table ronde, procédures antidémocratique de M. le Maire :

– A Fournier : la tentative de passage en force – de M. Catoire – le 30 août 2011 et le rapport i3f :


– A Fournier :
« Vous ne verserez plus que 20% en trop »


– G Schmaus :
Tromperie du Conseil – Reconnaissance du Collectif CDCC


– Mme Lambert :
20% cela fait-il le compte ?


– Mme Dumas-Marguery :
« C’est bien beau de toujours râler, si vous perdez tout, tant pis pour vous » [phrase oubliée dans le procès verbal du Conseil].


– A Terchi
: « Je tiens à féliciter l’engagement des amicales de locataires et le collectif du chauffage urbain qui grâce, je dis bien grâce, à leur combat et à leur détermination au quotidien ont permis cette 1ère proposition de baisse de 20% »


– A. Terchi :



Note du CDCC
: quand M. Catoire affirme ne pas avoir reçu la pétition des 2000 signatures de clichois, nous nous interrogeons ! Nous confirmons la lui avoir fait parvenir, en fac-similé, par mail, en même temps que les 45 conseillers municipaux. Soit il n’ouvre jamais sa boîte mail, soit il a un trou de mémoire (comme quand il ne souvient pas avoir signé le contrat tripartite avec SDCC et le LEM), soit IL MENT

– M. Auffret 1er adjoint :

1 – Rappel de la position de la mairie quant à une « réponse crédible » de la SDCC concernant les attentes des clichois :

a – Réunion publique de plus de 100 personnes, en mairie, le 31 mars 2011 :
– les services de la mairie se font fort d’obtenir une baisse de 30% des tarifs futurs
– les mêmes services annoncent le remboursement des sommes indument payées à hauteur de 30% des factures depuis 1991.

b – Courrier comminatoire de Gilles Catoire à Jérôme Tolot, Directeur général GDF SUEZ Énergie Services, du 24 mai 2011 : « En l’absence d’une réponse crédible de votre part, le Conseil municipal se verrait contraint d’étudier l‘hypothèse de la résiliation de la délégation de service public, en raison des tarifs beaucoup trop élevés, de façon à laisser à la collectivité la possibilité de choisir le mode de gestion le plus conforme à l’intérêt des usagers et des contribuables clichois, … »

2 – Position de la mairie le 21/12/11 à travers l’intervention de M. Auffret

« Le protocole d’accord a une certaine convergence et est à prendre ou à laisser ».
Finies les menaces, finies les promesses de 30%. On signe, malgré quatre années de procédures inutiles et couteuses (profitables aux seuls avocats, qui paraissent de bien piètre conseil) un protocole défavorable au clichois et protégeant la SDCC pour 20 ans.


– A. Fournier, dépôt d’amendements refusé par le maire
: »Vous voulez éviter que l’on mette sur la table la réalité des problèmes »

  • Intervention de Gilles Catoire concernant la commission de suivi :

Cette intervention n’apporte rien au débat lui-même. Elle a été mise en ligne pour rappeler, si nécessaire, à M. Catoire ses dires lors du conseil concernant la transparence de ladite commission. Les deux réunions préparatoires de juillet nous font actuellement (début septembre) douter de la réalité de cet objectif affiché lors du conseil :