Enquête publique chaudière biomasse : avis de clichois

mis à jour le 25 juin 2014

Promesses et garantiesIls expriment leurs craintes face à beaucoup :
. de promesses incontrôlables,
. d’imprécisions
. ou de sujets passés sous silence.

Plusieurs clichois nous ont adressé les remarques qu’ils ont fait figurer sur le registre d’enquête publique relative au projet de chaudière biomasse, rue Fournier.
Ils ont accepté qu’elles soient publiées sur notre site. Nous le faisons sans commentaire particulier, leurs arguments se suffisant à eux-mêmes.
Vous trouverez également :
♦ Notre propre document.
♦ Une carte actualisée de l’environnement de la centrale de chauffage.

Le Collectif a également remis à Madame la Commissaire deux autres documents qui feront l’objet d’un article plus complet à venir sur ce site.

Les contributions clichoises dans l’ordre de réception :Environnement chaufferie

Intervention de M. Robert Crémieux,
Contribution de M. Alain Fournier à l’enquête publique sur la chaudière biomasse,
Remarques sur l’enquête publique de la chaufferie biomasse
♦  Contribution du Groupe Clichy Citoyenne Enquête publique chaudière biomasse.
♦ Contribution Jacqueline Crémieux, Administratrice de Clichy Habitat, représentante élue des locataires
♦ Ajoutée le 25 juin 2014, la contribution de M. Guy Schmaus, Sénateur honoraire et Conseiller régional honoraire.

La contribution du Collectif :
Avis du CDCC Enquête publique – Chaufferie biomasse.

Nous restons à la disposition des autres clichois qui désireraient voir publier leur propre contribution.


Commentaire

Enquête publique chaudière biomasse : avis de clichois — 3 commentaires

  1. Rien ne va plus à la SDCC !
    Après un rapport accablant de la Chambre régionale des comptes (CRC) en juillet 2010.
    Après avoir proposé à la Ville deux projets de protocole en 2011.
    Projets que le Maire a eu la bonne idée de mettre à l’ordre du jour du Conseil municipal, l’un fin août 2011, en plein pendant les vacances scolaires et l’autre le 21 décembre 2011, en plein pendant les congés scolaires et les fêtes de fin d’année et en l’assortissant d’une procédure d’urgence ! Les deux projets étant aussi léonins l’un que l’autre et inacceptables en l’état par les clients de la SDCC (les clichois).
    Après avoir dû revoir à la baisse, copropriété par copropriété, les puissances « souscrites », variable d’ajustement « imposée » à ses clients.
    Après avoir déposé à la Préfecture un dossier complètement inadapté à la situation.
    Après avoir dû déposer un second dossier, impliquant une enquête d’utilité publique, qui soulève bien des interrogations et laisse des questions sans réponse.
    Après tout cela, bravo la SDCC et ses petits génies…

  2. Ils ont voulu jouer au plus malin avec la Préfecture.
    Ils ont pris une claque en pleine figure.
    Le passage de la TVA de 20% à 5,5% n’est pas pour demain.
    Les clichois refusent de trinquer !

  3. Loïc a bien raison, la SDCC, qui n’a pas géré ce dossier raisonnablement, doit indemniser les clichois pour l’absence de baisse de la TVA depuis deux ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *