Tous informés !

marionnette1Alfred Sauvy, ce grand statisticien, économiste et démographe a écrit : « C’est la planète entière qui s’anime ou se fixe, dans les chiffres, c’est l’histoire qui se lit et s’écrit.

Plus modestement, dans notre domaine, nous avons la confirmation de l’importance des chiffres que le Collectif utilise afin de mieux informer les citoyens clichois. Ainsi, les chiffres de l’année 2013, publiés par le délégataire de service public du chauffage et comparés à ceux fournis par le compte prévisionnel 2012 (protocole de décembre 2011), démontrent avec clarté les réalités cachées lors de l’élaboration dudit protocole.

Alfred Sauvy était aussi professeur et journaliste. L’information n’avait pour lui de valeur que partagée. Toujours à notre modeste niveau, nous considérons, nous aussi, que nos « découvertes » n’ont de valeur que diffusées au maximum des intervenants possibles. Le Collectif vient de mettre récemment en ligne deux analyses complémentaires.
Nous avons voulu les compléter par une synthèse.

Pour la réaliser, nous sommes partis du document cadre à l’origine des actions structurées menées par les clichois :
le rapport de la Chambre régionale des comptes de juin 2010.
C’est ce rapport qui dénonçait, notamment, les tarifs exorbitants payés par les clichois pendant des années et la situation anormale d’une Ville qui n’avait pas « exercé pleinement son rôle d’autorité concédante sur le concessionnaire ». Sans ce rapport, il n’y aurait pas eu d’actions coordonnées des utilisateurs-payeurs, pas de demandes précises de baisses des tarifs, pas d’actions collectives de demandes de remboursement des trop-perçus, etc.

Aussi, notre synthèse a-t-elle consisté à comparer – point par point – les demandes précises d’améliorations formulées par la Chambre avec les réalités ressortant de l’application du protocole depuis deux ans.
C’est édifiant.
Disons, pour simplifier, que nous avons constaté de nombreuses mesures non prises en compte ou des demi-mesures concernant les observations de la CRC mais aussi carrément des mensonges par omission, quand ce ne sont pas des actions directement contraires aux préconisations de la Chambre.

Ce travail nous l’avons fait parvenir par courrier à la Chambre [Dossier à la CRC]. Nous le mettons maintenant à votre disposition sur ce site.

Tous informés :

  • Les conseillers municipaux qui ont reçu nos deux analyses sur les données des comptes 2013 du délégataire et le document de synthèse reproduit à la fin de cet article,
  • Le Maire et son premier adjoint, destinataires prioritaires des deux analyses et de la synthèse ci-après,
  • La Directrice de l’ADEME IDF ainsi que la Vice-Présidente de la région IDF, en charge des énergies, qui ont été informées par courrier,
  • Monsieur le Préfet des Hauts de Seine, informé également par courrier,
  • Comme dit plus haut, le Président de la Chambre régionale des comptes, à travers la synthèse déjà citée,
  • ET VOUS, LECTEURS DE NOTRE SITE – 3500 lecteurs différents – QUI DISPOSEZ COMME TOUJOURS DE L’ENSEMBLE DE NOS ANALYSES ET CONCLUSIONS.

Quelle suite donner ?

La Ville de Clichy, les Conseillers municipaux, ont manifestement des choix à faire :
◊ Soit ils entérinent, une nouvelle fois, le dossier tel qu’il est, laissant perdurer une situation inadmissible jusqu’en 2032.
◊ Soit ils s’assurent de la réalité – ou pas – des problèmes que le Collectif pose.

Il leur est difficile de laisser désormais sans réponse les points ci-après :
• Les achats de l’énergie GAZ ont-ils été conclus avec une perte de 642 000 € en 2013 ?
Si oui, à qui profitent ces pertes ?
• La marge dégagée sur l’abonnement R22 atteint-elle la somme de 800 000 € en 2013 ?
Si oui, la Ville ne doit-elle pas demander le remboursement de cette somme, considérée comme un trop-perçu, pour les trois années de 2012, 2013 et 2014 ?
• Les pertes réseau, déjà excessives, qui passent de 16,5 % à 17,5 % en 2013, sont-elles compatibles avec les recommandations précises de la Chambre régionale des comptes et les attentes des clichois en matière d’économie d’énergie et de lutte contre la pollution ?
La Ville va-t-elle entériner ces pertes, en particulier lors la réunion annuelle de la Commission des Délégations de Service Public ?
• La discrimination de 425 € / an entre utilisateurs du même chauffage liée au coût du R2 est-elle justifiable ?
Que fait la Ville, à ce sujet, lors des négociations de revoyure de 2014 ?
• La Ville peut-elle continuer à privilégier ses seuls intérêts – et ceux des locaux industriels et commerciaux – au niveau des puissances souscrites et cela au détriment des utilisateurs « non protégés », les copropriétaires et les locataires de Clichy Habitat ?
• La perte de redevance de 240 000 € annuelle par le budget de la Ville – soit 4 800 000 euros en 20 ans – n’est-elle pas à l’origine d’une libéralité octroyée au délégataire ?
La Ville compte-t-elle s’en expliquer officiellement auprès de l’ensemble des clichois, dans la mesure où cette perte impacte directement le budget global de la Ville ?

Le Collectif, quant à lui, s’en tient à ce qu’il avait écrit aux conseillers début septembre dernier :
« Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, il dépend de vous, maintenant que vous êtes informés de ces deux situations préjudiciables à vos Administrés, de faire confirmer nos analyses par un cabinet d’expert – extérieur et indépendant des deux signataires du protocole. Les clichois qui, comme vous le savez, sont toujours informés de nos analyses, comptent sur vous pour clarifier cette situation.
Comme nous l’avons toujours affirmé, nous restons à la disposition de nos interlocuteurs pour toute discussion constructive sur ce dossier et sommes prêts à répondre à toutes vos questions.
Le Collectif CDCC. »

Document de synthèse : synthèse de l’analyse des comptes de la DSP 2013


Commentaire

Tous informés ! — 4 commentaires

  1. L’homme qui a ridiculisé les pauvres, en les traitant de sans-dents,
    un certain Hollande, vient à Clichy mardi matin.
    Pour se faire pardonner, il vient à leur rencontre dès 9h.
    Il sera reçu par Gilles Catoire, lui aussi socialiste et sans pitié pour les pauvres.
    Il a obtenu une baisse du chauffage de 20% pour les locaux de la Ville en contrepartie d’une hausse de 8% pour Clichy Habitat !
    Qui se ressemble s’assemble !

    • Bonjour,
      Le site a été récemment restauré et c’est un oubli de notre part.
      Merci beaucoup de votre attention et de l’intérêt que vous portez à notre cause.
      Très Cordialement,
      Le Collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *